Programmer sa croissance


Quelle stratégie de croissance externe ?

Maîtriser la croissance de son entreprise est un exercice délicat. Envisager l’avenir requiert de bien connaître les capacités de son entreprise et ses limites pour définir des options stratégiques pour le futur. De nombreuses méthodes sont à la portée du décideur qui sait les employer.

        L’enjeu est de taille et l’exercice plutôt complexe ! 

Nous vous proposons de parcourir les étapes essentielles à la préparation d’une croissance externe.

Etape 1 :
Définir ses options stratégiques

Igor Ansoff, considéré comme le père de la gestion stratégique en entreprise, publie en 1965 son ouvrage ‘Corporate Strategy’. Il expose la matrice développée en 1957. Aussi appelée matrice ‘Produit-Marché’, elle aide les dirigeants à définir une stratégie de développement !  

Cette matrice permet de caractériser le marché selon l’offre de produit-service. In fine cette matrice aide à préciser la pénétration de segments de marché, formuler les développements pertinents.

Complétée de la matrice BCG, la réflexion stratégique peut être affinée par un axe financier : la profitabilité. Selon la part de marché acquise, les perspectives de croissance du marché et la génération potentielle de profits, le dirigeant met en perspective les activités dilemme et poids morts, avec les opportunités d’activités ‘Vache à lait’ et ‘Star’.

Le décideur peut poursuivre d’affiner sa vision stratégique à l’aide d’autres outils encore : l’analyse SWOT, PESTEL, la définition des DAS (Domaines d’Activité Stratégique) de la matrice Mc Kinsey, la chaîne de valeur de Porter, la méthode MACTOR (rapports de force), l’approche VUCA etc…
Cette dernière introduit une notion essentielle dans le fonctionnement nos organisations humaines. De nouvelles technologie peuvent modifier profondément la nature de l’activité. L’intégration du digital, par exemple, à partir des années 2000, a profondément transformé de nombreuses entreprises, dans le commerce notamment.

Dans un monde qui subit des mutations en accélération croissante, de nouvelles lignes de forces se dessinent à l’échelle internationale et aussi territoriale. Les stratégies de replis ou mal définies, voire l’absence de stratégie, risquent d’exposer l’entreprise au déclin ou à la prédation d’acteurs puissants ou agiles. Planifier l’affectation des ressources présentes et futures est une affaire de stratégie.

Le dirigeant doit alors équilibrer sa stratégie de croissance entre ressources investies pour la croissance organique de celles affectables à la croissance externe.

 

Evaluer la capacité à grandir, les incertitudes aussi, les risques de dérapage ou de dérives, envisager l’impact sur les ressources et leurs dynamiques est un exercice stratégique majeur. L’intervention d’un expert dans la conduite de ces analyses permet souvent d’éclairer les zones restées dans l’ombre.

 

 

Etape 2 :
Préciser les critères de succès d'une stratégie de croissance externe

Trouver de nouveaux marchés, diversifier son offre, renforcer ses ressources et compétences sont autant de critères qui peuvent entrer dans la stratégie de croissance d’entreprise.

       1. Une stratégie de croissance externe réussie nécessite une évaluation rigoureuse des cibles d’acquisition ou de fusion. Les entreprises doivent évaluer les synergies potentielles, les avantages concurrentiels, les risques et les coûts associés à chaque cible potentielle. Cette évaluation doit être basée sur des données concrètes et des analyses approfondies pour s’assurer que l’acquisition ou la fusion est cohérente avec la stratégie globale de l’entreprise et qu’elle apportera une valeur ajoutée significative.

      2. Ensuite, une stratégie de croissance externe réussie nécessite une intégration efficace des entreprises acquises ou fusionnées. L’intégration doit être planifiée soigneusement pour garantir que les processus, les systèmes et les cultures d’entreprise sont alignés et que les synergies potentielles sont réalisées. Les entreprises doivent également communiquer efficacement avec les employés, les clients et les autres parties prenantes pour gérer les attentes et minimiser les perturbations.

       3. Enfin, une stratégie de croissance externe réussie nécessite une gestion rigoureuse des finances et des
risques. Les entreprises doivent évaluer les coûts et
les risques associés à chaque acquisition ou fusion et s’assurer que les avantages potentiels l’emportent sur les coûts et les risques.

Les moyens d’acquisition (cash, dette, échange d’action etc…) doivent être définis avec discernement Une entreprise acquise par le moyen d’une dette doit pouvoir garantir des performances futures sous peine d’affecter la structure financière de la société.

-> En résumé, les critères de succès d’une stratégie de croissance externe comprennent une évaluation rigoureuse des cibles d’acquisition ou de fusion, une intégration efficace des entreprises acquises, ainsi qu’une gestion rigoureuse des finances et des risques.
En suivant ces critères, les entreprises peuvent maximiser les avantages de la croissance externe tout en minimisant les risques et les coûts associés.

Pourquoi faire appel aux experts BBM ?

A chaque étape du processus de croissance externe, de la préparation à la mise en œuvre, des experts apportent une valeur ajoutée significative.

Tout d’abord, ils peuvent aider à évaluer les options stratégiques et à identifier les cibles d’acquisition les plus appropriées. Ils apportent une perspective externe, un point de vue neutre et objectif sur
           –  les forces et les faiblesses de l’entreprise
           – les tendances du marché et les opportunités de croissance
           – évaluer les risques et les coûts associés à chaque option stratégique
           – élaborer les scénarios de croissance et des plans d’action détaillés

Vos conseils aident à mener les négociations et à finaliser les transactions. Ils apportent un savoir-faire important en matière de due diligence, d’évaluation financière et de négociation de contrats. Les experts peuvent également aider à gérer les aspects juridiques et réglementaires de la transaction, ainsi qu’à coordonner les équipes internes et externes impliquées dans le processus.

Enfin, nous pouvons aider à intégrer les entreprises acquises, et à mettre en place les synergies identifiées. Nos experts peuvent vous accompagnent en matière :
          – d’intégration post-acquisition
          – de conduite du changement et de communication avec les parties prenante
          – identifier les meilleures pratiques et les opportunités d’amélioration
          – mesurer les résultats et évaluer les performances de l’intégration.

 

Nos experts

FRANCK GIROLET 
Associé – Référent M&A

RICHARD PIRAS
Directeur du Pôle Conseil

Nous contacter

Nous accompagnons nos clients dans leurs projets de croissance depuis l’étude de positionnement stratégique jusqu’à l’intégration en passant par l’identification d’opportunités d’acquisition stratégiques. 

Nos équipes sont attentives à la qualité d’exécution tout au long du projet d’acquisition, de fusions, de joint-ventures et de partenariats. Nous aidons ainsi les dirigeants à affiner leur stratégie de croissance, à sourcer les opérations, à réaliser les due diligence, mais aussi intégrer les entreprises, les process et leurs équipes post-acquisition,
maîtriser les risques et les coûts associés tout en maximisant les avantages potentiels pour l’entreprise.